De omni re scibili, et quibusdam aliis

Psychanalyse et humanisme, Henri Sztulman

Henri Stztulman est à la fois psychiatre et psychanalyste. Il a longtemps dirigé l’UFR de psychologie de la faculté Toulouse Jean Jaurès (ex Toulouse le Mirail). En 2009, les éditions Rue des gestes publiaient le livre Psychanalyse et humanisme d’Henri Sztulman. Il semblait important que ce livre existe en numérique. Chose faite, au sein de la collection Octets.

Couverture Sztulman

Les conséquences dévastatrices d’une mutation globale et planétaire qui encourage le quantitatif, l’évaluable, le simple, le visible, le consommable, le rentable, le rapide, le matériel apparaissent évidentes dans tous les champs où l’humanité déploie ses activités, souvent créatrices : politiques, économiques, sociales, culturelles, sanitaires. La question posée à la psychanalyse est celle de l’impact de ces mutations sur la construction identitaire de la personne, des effets de l’ultralibéralisme et de la technologisation des échanges sur la clinique de sujets anonymisés et incarcérés dans un nouvel ordre symbolique : contrôle social et formatage des individus, de leurs comportements et, plus grave encore, de leurs fonctionnements.

La déshumanisation est en marche. Les “psychistes”, tous ceux qui veillent au développement, à l’accompagnement ou à la restauration du psychisme humain, ne peuvent accepter passivement ce processus de désubjectivation et de dépersonnalisation, pas plus qu’un monde absurde et monstrueux, où l’homme serait réduit à un misérable petit tas de neurones, à une alchimie d’acides aminés ou à d’improbables circuits bio-électriques, c’est-à-dire à une chimère scientiste.

Il faut donc entrer en résistance – je n’emploie pas ce mot par hasard. L’objet de ce livre est de dénoncer ces impostures et d’affirmer que la psychanalyse peut et doit être un des points d’ancrage de ce mouvement de défense des références originaires et fondamentales de l’humain.

Le Pr Henri Sztulman, désormais émérite, est le fondateur de l’école toulousaine de psychopathologie ; il fut donc à l’initiative de différents masters professionnels, d’une formation doctorale et d’un laboratoire de recherche habilité pour cette discipline. Psychiatre et psychanalyste, il créa et dirigea diverses structures de soins pour adolescents et jeunes adultes psychotiques et cas limites. Son activité éditoriale se traduit par la publication de plusieurs dizaines d’ouvrages dans les collections qu’il dirige.

Feuilleter un extrait

Acheter le livre sur Dpaysage

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet